Suivez sur
#
Fête des mères : Prof. Moustapha Brou "gâte" des femmes de l’église de Pentecôte internationale d’Agboville

Femmes et Jeunesse

Fête des mères : Prof. Moustapha Brou « gâte » des femmes de l’église de Pentecôte internationale d’Agboville

La salle des fêtes de la mairie d’Agboville a vibré, le samedi 08 juin 2024, sous le signe de la célébration et de la reconnaissance, à l’occasion de la 2e édition de la célébration de la fête des mères de l’église de Pentecôte internationale. L’événement empreint de convivialité et de chaleur, a rassemblé un grand nombre de participantes venues de diverses contrées du département d’Agboville, pour célébrer cette journée spéciale, en présence de prof. Moustapha Brou Cho Julie Eunice, cadre la région de l’Agnéby-Tiassa.

« Aujourd’hui, nous sommes dans la joie car cette journée nous est dédiée pour nous honorer. Je peux constater la joie sur les visages rayonnants de nos mamans que nous honorons ce jour. Dieu nous a donné, nous, femmes cet honneur de donner la vie, d’éduquer nos enfants et d’entretenir nos foyers. La femme est la cheville ouvrière du bien-être de la famille. (…) Madame la marraine prof. Moustapha, par ma voix toutes les femmes vous disent merci car vous êtes toujours disponible et présente chaque fois que nous vous sollicitons. On peut dire sans se tromper qu’avec vous c’est désormais un partenariat. Vous êtes si aimable, si gentile, dévouée pour la cause de la femme. Vous êtes un exemple, un modèle de réussite pour nous les femmes », a souligné Marie-Louise M’Bé Affoua, porte-parole du comité d’organisation et des femmes.

Venue les bras chargés de vivres et non vivres, la conseillère régionale de l’Agnéby-Tiassa, membre de la commission en charge des femmes, prof. Moustapha Brou Cho Julie Eunice a profité de cette occasion pour exprimer sa profonde gratitude envers les femmes de l’église de Pentecôte internationale d’Agboville pour leur dévouement et leur contribution essentielle à la bonne marche de leur famille et de l’église. « Ce que nous avons en commun, c’est la vérité ; c’est la vie éternelle ; la nouvelle Jérusalem. Et donc, chers frères et sœurs, c’est un plaisir pour moi d’être avec vous pour célébrer la fête des mères.

Oui, la célébration de la fête des mères doit être aussi pour les enfants de Dieu parce que le Seigneur Jésus-Christ dans son ministère, a montré l’importance des femmes. Il a travaillé avec des femmes comme Marie de Magdala. L’on symbolise la femme pour être un soutien pour l’homme dans le foyer au niveau spirituel comme au niveau physique. Les femmes sont le pilier de notre société. C’est pourquoi, marqué un temps d’arrêt pour vous célébrer, pour vous honorer à tout son sens et mérite d’être salué », s’est félicité la marraine, en présence de Kouamé Kouman Gérard, pasteur principal de l’église de Pentecôte internationale du district d’Agboville.

Répondant aux doléances de ses filleules, la secrétaire départemental du RHDP Agboville commune a réitéré l’engagement du Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa dirigé par le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Dimba N’Gou Pierre, à poursuivre l’accompagner des femmes pour leur autonomisation.

« Chères mamans, ne vous inquiétez pas concernant votre autonomisation. Il suffit simplement de vous mettre en coopérative dans les villages et partout à travers des projets. (…) Et c’est dans le cadre de programmes que vos projets seront financés par le Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa pour pouvoir être autonomes. Parce qu’une femme qui est autonome, c’est tout une famille qui souffle ; c’est toute une famille qui est en paix ; c’est tout une famille qui est épanouie. Mon souhait est que lorsqu’on va se retrouver l’ année prochaine, il y ait des femmes qui ont des activités génératrices de revenus(AGR) dans leurs différentes communautés », a formulé prof. Moustapha Brou Cho Julie Eunice.

L’autre temps fort de la célébration a été la remise de présents aux pasteurs, en prélude à la fête des pères qui sera célébrée, le dimanche 16 juin prochain. Célébrée le dimanche 26 mai dernier, la fête des mères 2024 à l’église de Pentecôte internationale d’Agboville a su mettre en lumière la force et la résilience des femmes. Elle s’est achevée par un déjeuner; le tout dans une ambiance fraternelle et festive.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Femmes et Jeunesse

#