Suivez sur
#

Sports

Exaspéré, Frédéric Konan Kouadio: « Que cessent toutes ces attaques gratuites et méchantes contre Didier Drogba » 

Dans un peu plus de trois (3) mois, la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations se tiendra en terre ivoirienne. Le plus  grand rendez-vous sportif africain que la Côte d’Ivoire veut organiser, de manière belle et réussie afin de démontrer aux yeux du monde entier que le pays est bel et bien installé dans le concert des nations.

Depuis bientôt (12) années de magister, sous la férule du président Alassane Ouattara, le pays dispose de tous les ressorts et leviers pour faire rêver le monde entier dans sa capacité de relever n’importe quel défi, tout particulièrement, cette coupe d’Afrique des nations.

Au moment où toute la Côte d’Ivoire s’attèle comme un seul homme à relever cet important défi, il est fort regrettable que l’on assiste au retour de certains comportements qui fragilisent et erodent la dynamique collective. 

Nous sommes désolés de constater qu’un certain journaliste pour qui nous avons beaucoup d’affection et de respect, rame à contre courant de l’unité qui doit se créer et renforcer autour de notre chère Côte d’Ivoire.

Dans une récente publication, il s’en est encore pris à son souffre-douleur préféré, Didier Drogba. Il voue aux gémonies l’ancien goleador de Chelsea et des Éléphants. 

Il l’accuse de ne pas jouer, suffisamment, son role d’ambassadeur de la Fif. Une attitude aux antipodes de la nécessaire cohésion qui s’impose à nous avant d’aborder cette importante échéance sportive.

« Il ne faut pas vouloir contraindre Didier Drogba par des propos outranciers et outrageants »

Haro sur le baudet! Que cessent toutes ces attaques gratuites et méchantes contre Didier Drogba, dont ce journaliste, hélas, se montre coutumier.

L’ancien buteur des Éléphants, qui n’est plus à présenter, tant sur le plan national qu’international, pour la gouverne de cet homme des médias, est un ambassadeur naturel du football ivoirien. 

Et ,il n’y a qu’à voir les sollicitations dont il fait l’objet sur le plan international pour dire que c’est un des dignes ambassadeurs du football africain.

Il ne faut pas vouloir contraindre Didier Drogba par des rodomontades et propos outranciers et outrageants. Non, cette pratique est révolue et ne marche plus. D’ailleurs, elle n’a jamais eu d’effet sur Drogba. 

A un moment, il faut arrêter et passer à autre chose. Les mandants de ce journaliste ont beaucoup de tâches à exécuter, pour garantir une belle fête du football dans un trimestre. 

Etre Ambassadeur du football ne se décrète pas. Le parcours et le pedigree personnel de l’athlète lui confèrent ce statut.

« J’en appelle à la responsabilité de ceux qui ont la plume et le micro.. « 

Laurent Pokou, Didier Drogba, Abdoulaye Traoré, Yaya Touré, pour ne citer que ceux-là, sont des ambassadeurs naturels du football ivoirien.

Lors de la dernière coupe d’Afrique des nations , au Cameroun, où Dieu me fit grâce de me rendre, j’ai pu apprécier avec délectation, comment Roger Milla et d’autres icônes du football camerounais sont respectés, voire vénérés. 

En Côte d’Ivoire, pour peu,  nous sommes enclin à flétrir nos valeureuses gloires du football. Il faut que cela cesse.

J’en appelle à la responsabilité de ceux qui ont la plume et le micro. Nous attendons des approches constructives, afin que la Côte d’Ivoire aborde la prochaine coupe d’Afrique des nations dans les meilleures dispositions possibles. Le monde entier nous regarde.

Merci de votre bonne compréhension.

Plus dans Sports

#