Suivez sur
#
Comment la culture de l'excellence instituée par le Président Ouattara a porté ses fruits

Culture et société

Distinction internationale de champions ivoiriens: Comment la culture de l’excellence instituée par le Président Ouattara a porté ses fruits

Après le Père Fondateur, Félix Houphouët-Boigny, Alassane Ouattara est incontestablement le Président ivoirien qui a le plus incarné l’excellence et celui qui a davantage contribué à son éclosion.

Si l’excellence est perçue comme le « degré éminent de qualité, de valeur de quelqu’un, de quelque chose dansson genre », alors Alassane Ouattara est le chef d’Etat qui a le plus symbolisé cette valeur, à la fois  comme élément de sa gouvernance et inspirateur.

D’une part, en mettant en place un cadre approprié pour la reconnaissance et la récompense du mérite, à l’exemple de la Journée nationale de l’excellence, deux (2) années après sa prestation de serment en 2011, Alassane Ouattara vise à mettre en place un « ensemble de valeurs, attitudes, comportements et modes de vie… » qui encouragent non seulement l’acharnement au travail, mais encore le travail bien fait. 

Depuis 2013 que cet événement majeur a lieu, des centaines de prix ont été décernés à des personnes morales, à des personnes physiques, à des structures de l’administration publique, à des entreprises du secteur privé, à des sociétés coopératives et organisations non-gouvernementales (ONGs), à des associations de développement et à des organisations socio-culturelles.

D’autre part, depuis quelques temps, on  assiste à la distinction internationale d’une vague de champions dans les domaines à la fois sportif et intellectuel, au point qu’un internaute ne s’est pas privé d’écrire la phrase suivante: « Les Ivoiriens sont sur le toit du monde. Trop de champions! » Car, que ce soit le sacre des Éléphants à la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), de Yacouba Diakité, champion du monde en informatique, « major parmi 170.000 étudiants compétiteurs venus de 80 pays »,

Félicitations au Président Alassane Ouattara!

ou la victoire éclatante de Krecoum Loevan Niels Samuel au concours international de dictée Paul Gérin Lajoie (PGL), au Canada, ou encore la performance exceptionnelle de Soro Bonati Yene Corinna, couronnée championne du monde de gymnastique, en Italie en décrochant la première place avec unnscore de 154,91 points, ou la performance remarquable du sprinter Traoré Cheickna, aux États-Unis, sur 200 mètres dans un temps record de 20.05, améliorant du coup son propre chrono qui était de 20.44, ou de Jessica Gbai, à la Jamaica Athletica Invitational, en Jamaïque, avec un temps de 22,53 sur 200 mètres, pour ne citer que ceux-là, c’est autant de performances exceptionnelles réalisées sur la scène internationale. 

Au vu de ce qui précède, alors, on peut affirmer sans risque de se tromper que le Président Alassane Ouattara est pour beaucoup si, aujourd’hui, la Côte d’Ivoire brille de mille feux sur la scène internationale. 

Certes, on pourrait tout ceci à l’actif de réformes, d’efforts conjugués et d’engagements individuels, mais avec le recul, qu’on le veuille ou pas, il faut reconnaître que c’est grâce, non seulement, à sa vision d’une Côte d’Ivoire laborieuse et acharnée au travail, mais surtout à son aura positive combinée à son leadership exceptionnel, qu’on en est là. 

En somme, la culture de l’excellence instituée par le Président Alassane Ouattara a porté ses fruits car elle a progressivement inspiré ceux dont les performances sont évoquées ci-dessus. Et le plus intéressant, c’est que le meilleur reste à venir. Toutes nos félicitations au Président Alassane Ouattara!

Oussou Kouamé Rémi 

Enseignant-chercheur à l’Université Alassane Ouattara-Bouaké 

Département d’anthropologie et sociologie 

Expert Analyste socio-politique et économique

Plus dans Culture et société

#