Suivez sur
#
Des bénéficiaires des sous-projets du PIDACC/BN instruits sur les techniques de reboisement et d’aménagement des berges des cours d’eau et de restauration des terres dégradées

Environnement

Des bénéficiaires des sous-projets du PIDACC/BN instruits sur les techniques de reboisement et d’aménagement des berges des cours d’eau et de restauration des terres dégradées

À l’initiative du lieutenant-colonel Ouattara Doyoumon Siaka, coordonnateur national du PIDACC/BN(Programme intégré de développement et d’adaptation au changement climatique dans le bassin du Niger) composante Côte d’Ivoire, une équipe conduite par le lieutenant-colonel Soro Soungalo, responsable des travaux de Conservation des eaux et des sols / Défense et restauration des sols (CES/DRS) du programme a réalisé du 22 au 30 avril 2024, une mission de renforcement des capacités des bénéficiaires de sous-projets de reboisement des berges et de travaux CES/DRS dans le cadre du PIDACC/BN.

L’objectif de cette mission était, selon le ministère des Eaux et Forêts, d’informer et sensibiliser les bénéficiaires des sous-projets et de renforcer leurs capacités sur les techniques de reboisement et d’aménagement des berges des cours d’eau et de restauration des terres dégradées. Et ce, en vue de faciliter l’appropriation de la mise en œuvre du PIDACC/BN Composante Côte d’Ivoire dans de la portion nationale du Bassin du Niger.

La mission qui a bénéficié de l’appui des directions régionales des Eaux et Forêts du Kabadougou et du Folon, de la direction départementale des Eaux et Forêts de Boundiali et de la Coordination nationale des usagers et usagères du bassin du Niger (CNU-CI), s’est déroulée en 02 phases :

·        la remise d’importants lots de petits matériels agricoles et de kits pharmaceutiques aux groupements engagés pour la réalisation des travaux au titre de la campagne 2024

·        la formation à travers la présentations d’images et des projections de films sur l’aménagement et la protection des berges contre l’érosion et sur les techniques de conservation des eaux et de restauration des terres dégradées, notamment les cordons pierreux, les demi-lunes et les Zaï. Le tout assorti de séances pratiques avec les participants.

Ainsi, Boundiali, Kouto et Tengrela dans la région de la Bagoué et Madinani, Gbéléban, Samatiguila et Odienné dans la région du Kabadougou, ont abrité les séances de formations.

Au total, toujours selon le ministère, ce sont 280 participants composés de femmes et d’hommes issus de 56 groupements, qui ont été formés au cours de cette mission.  

Pour rappel, le Programme intégré de développement et d’adaptation au changement climatique dans le bassin du Niger) composante Côte d’Ivoire bénéficie de l’appui financier de la BAD et de ses partenaires.

Tizié TO Bi                                                                                     

Correspondant régional

Plus dans Environnement

#