Suivez sur
#
Déguerpissements à Abidjan : Le MFA soutient le Gouvernement mais souhaite des recasements des biens et des personnes avant toute tentative de démolition

Droits de l’Homme 

Déguerpissements à Abidjan : Le MFA soutient le Gouvernement mais souhaite des recasements des biens et des personnes avant toute tentative de démolition

Après le triomphe de nos pachydermes lors de la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), qui s’est caractérisé par un soutien sans faille de la population ivoirienne, le Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) a constaté qu’une partie de nos ménages sont dans le désarroi.

L’une des causes de cette détresse est l’opération de déguerpissement initiée par le District Autonome de la ville d’Abidjan, sous la houlette du Ministre Gouverneur en l’occurrence, Monsieur Cissé Ibrahim Bacongo. 

Selon des informations émanant de cette institution, il s’agit d’opérations qui devraient favoriser la sauvegarde des vies humaines, renforcer le volet sécuritaire des personnes et des biens et services, mais également d’améliorer les conditions de vie et de travail des populations.

Le Mouvement des Forces d’Avenir note que les finalités visées par le gouvernement sont en lien avec le « VIVRE ENSEMBLE » tant souhaité par Monsieur le Président de la République dans sa stratégie « COTE D’IVOIRE SOLIDAIRE ».

Pour ce faire, le MFA soutient le Gouvernement relativement à cette initiative qui cadre avec le portefeuille d’activités du Gouverneur du District Autonome d’Abidjan, le ministre Cissé Ibrahim Bacongo afin d’assurer le bien-être de nos populations.

Cependant face à la mise en œuvre effective de ces mesures, le Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) observe avec l’ensemble des sinistrés ainsi que des ménages non impactés par cette opération d’envergure, que des édifices religieux, des établissements scolaires, des résidences et des espaces marchands, etc. sont détruits.

Au regard de la tourmente de nos populations, le MFA appel l’attention du Ministre Gouverneur, afin que ces déguerpissements puissent s’opérer dans le strict respect de la dignité humaine, de la légalité et de la légitimité, et qu’il procède à des recasements des biens et des personnes avant toute tentative de démolition, fasse prévaloir une synergie d’actions entre toutes les parties prenantes, pour le bonheur de tous et qu’il facilite une meilleure cohésion entre les Gouvernants, l’appareil idéologique d’État et le peuple de Côte d’Ivoire, qui justifient notre présence à la tête de l’Etat.

Fait à Abidjan, le 2 mars 2024 

MELESS ESMEL DÉROCHE 

SECRÉTAIRE GÉNÉRAL PAR INTÉRIM DU MFA

Plus dans Droits de l’Homme 

#