Suivez sur
#
Danané: Zonneu tient son premier Conseil de sous-préfecture

Culture et société

Danané: Zonneu tient son premier Conseil de sous-préfecture

Le préfet du département de Danané, Hahoutou N’guessan Vincent, a procédé, Samedi 20 Avril 2024, à l’installation du conseil de sous-préfecture de Zonneu.

Zonneu, village situé à 20 Km de Danané, a tenu son premier conseil de sous-préfecture qui a servi de cadre de présentation des 42 membres. Le préfet du département de Danané a informé l’assemblée que la sous-préfecture de Zonneu est désormais dotée d’un  conseil de sous-préfecture comprenant 26 membres de droit dont le sous-préfet et le député Kegban Kegban Bernard et 16 membres désignés parmi lesquels figure le Colonel Major Alphonse Mangly.

Les membres désignés sont nommés par arrêté préfectoral sur proposition du sous-préfet. Ces personnes ont des intérêts dans la sous-préfecture et sont connues pour leurs activités dans les domaines économique, social, culturel et environnemental.

Les membres de droit, quant à eux, sont des responsables des services publics, parapublics et du secteur privé; les chefs des 16 villages, le représentant de chaque collectivité territoriale, le représentant du comité civilo-militaire, et le président des jeunes de Zonneu.

Mis en veilleuse par l’avènement des conseils généraux et régionaux, le conseil de sous-préfecture est un outil de gestion redynamisé par le président de la République. Aux dires du préfet Hahoutou N’guessan Vincent, le conseil de sous-préfecture n’est donc pas un organe nouveau. Crée par décret n° 1967-233, il est venu abroger les décrets portant création de conseils de notables en vigueur depuis 1917.

« Le conseil de sous-préfecture est exclusivement un outil de développement. Il appartient donc aux conseillers de valider le plan d’action de la sous-préfecture tel que proposé par le sous-préfet. C’est à eux de dire au sous-préfet ce qu’il faut entreprendre. Dans la courtoisie travaillent en étroite collaboration avec les entreprises, le Conseil régional, la mutuelle de développement. », a-t-il expliqué.

Ce conseil, présidé par le sous-préfet de Aké  Simon est un cadre de concertation et d’échange entre l’autorité préfectorale et les représentants des couches sociales de sa circonscription administrative de Zonneu. Il a pour missions de valider le plan d’action de la sous-préfecture proposé par le sous-préfet, se prononcer sur les questions de développement socio-économiques, culturelles, environnementales et sécuritaires. Il peut également se prononcer sur toute autre question d’intérêt pour la circonscription.

Le député Kegban Kegban Bernard a salué la mise en place de cet outil de développement qu’il espère capable prévenir les crises sociales à travers des dialogues intercommunautaires en vue d’instaurer un climat de confiance et de paix au sein des populations.

Une fois l’installation faite par le préfet, la première session s’est ouverte sous la présidence du sous-préfet Aké Simon passant ainsi à la mise en place du plan d’actions 2024 validé au bout de 3 heures de discussion.

Une correspondance de Sony WAGONDA

Plus dans Culture et société

#