Suivez sur
#

Entreprises

CTS-ARDWE de l’Union Africaine: Adjoumani Kobenan Kouassi designé 2è Vice- President pour les deux prochaines 

Examiner les enjeux pressants liés à l’agriculture, au développement rural, à l’eau, et à l’environnement sur le continent.Tel est l’enjeu de la 5ème Session CTS-ARDWE qui s’est tenue du 14 au 17 novembre au siège de l’Union Africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie.

Ouvert le 14 novembre par la rencontre des experts, la session des Ministres, s’est tenue le 17 novembre. Cest dans ce cadre que le Ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani, Ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et des Productions Vivrières et le Ministre Sidi Tiemoko Touré, Ministre des Ressources Animales et Halieutiques, representant la Côte d’Ivoire, ont conduit une délégation de techniciens de leurs ministères respectifs, à cette 5ème session Ordinaire du Comité Technique Spécialisé sur l’Agriculture, le Développement Rural, l’Eau, et l’Environnement (CTS-ARDWE) de l’Union Africaine.

À Addis-Abeba, les acteurs clés du développement durable du continent ont saisi

la  session du CTS-ARDWE comme une opportunité unique pour les nations africaines, de collaborer, d’échanger des idées novatrices et de formuler des recommandations tangibles.  

Ce 5ème CTS a examiné au total 45 communications dont:

– 2 communications transversalles;

– 13 communications au niveau du Segment Agriculture végétal

– 14 communications relatives aux ressources animales et halieutiques

– 16 communications relatives à l’environnement et l’économie bleue

 VOLET AGRICULTURE ET DÉVELOPPEMENT RURAL 

Après la Cérémonie d’ouverture et la présentation du 4ème Rapport du Comité des Régions ainsi que des résultats du Sommet Africain sur le climat et la Déclaration de Nairobi, 

Le 5ème CTS a examiné 13 communications portant sur l’AGRICULTURE ET LE DEVELOPPEMENT RURAL

Le CTS a approuvé et a soumis au Conseil Exécutif pour adoption :

– les Lignes directrices pour le développement de chaînes de valeur agricoles inclusives (iAVCD) en Afrique

– le rapport sur l’élaboration d’une position commune africaine en vue d’un protocole juridiquement contraignant sur la sécheresse dans le cadre de la Convention

– la feuille de route de l’agenda post-Malabo (de 2014)

– les résultats du Forum inaugural des autorités de réglementation alimentaire de l’Afrique

Ces lignes directrices visent à encadrer le développement de la valeur ajoutée, à améliorer la compétitivité des produits stimuler le commerce intra-africain des produits agricoles.

La position africaine commune sur les questions de sécheresse permettra à l’Afrique de parler d’une même voix pour faire prévaloir la particularité des sécheresses qu’elle subit et faire prendre les mesures adaptées pour y faire face.

Le CTS a également approuvé :

– la Stratégie numérique de l’Union africaine pour l’agriculture

– le Cadre stratégique pour les infrastructures rurales

– le Rapport sur l’audit externe du processus des Revues Biennales 

Ces deux stratégies permettront de stimuler l’intégration du numérique dans le secteur agricole africain, la création d’emploi nouveaux et le développement d’infrastructures adaptés aux chaînes de valeur des produits agricoles afin de contribuer à la sécurité alimentaire sur le continent.

Quant  au Rapport sur l’audit externe du processus des Revues Biennales, il constitue une importante contribution pour l’amélioration du suivi et la mine en œuvre de la Politique Agricole de l’Union au niveau national. 

En outre, le 5ème CTS a :

– institutionnalisé le Sommet du café du G25Africa, dont la 2e édition s’est tenue le 8 août 2023. L’objectif de ce Sommet est de contribuer au développement de la transformation du Café sur le continent africain

– pris acte du report de 2024 du Sommet africain sur les engrais et la santé des sols (AFSH) 

– fait des recommandations pour l’amélioration de la mise en œuvre du Programme africain sur les semences et la biotechnologie (ASBP), à travers l’approbation de partenariats, de plans, l’identification de nouveaux partenariats et la mobilisation de partenaires techniques et financiers

La Côte d’Ivoire à l’Avant-garde du développement durable en Afrique de l’ouest a été honorée à ces assises. Le Ministre d’État, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural et des Productions Vivrières, Kobenan Kouassi Adjoumani designé 2ème Vice- President du CTS pour les deux prochaines années.

Sercom MEMINADER PV

Plus dans Entreprises

#