Suivez sur
#

Droits de l’Homme 

Côte d’Ivoire: Plus de 650 kg de cannabis et de cocaïne saisis à Agboville en 2022

« Organisations de jeunesse pour des actions anti-drogue », c’est le thème qui a été choisi pour la commémoration de la 36e Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite de drogues(JILATID) en Côte d’Ivoire.

 En marge de la cérémonie officielle, qui s’est tenue, le vendredi 14 juillet 2023, à Agboville, Touré Seydou, représentant le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le général Vagondo Diomandé,  a déploré la consommation de drogues par les élèves et étudiants.

 « Chers jeunes, le constat que je fais est un constat d’inquiétude sur l’évolution de la consommation de substances en Côte d’Ivoire. Vous le savez, la situation s’est fortement dégradée ces dernières années à tel point que la drogue détient un triste record dans les établissements primaires, secondaires et supérieurs. Sur le front de l’offre, les dernières saisies démontrent que la production des différentes drogues augmente de façon exponentielle. L’arrivée de quantité toujours plus importante de drogues, de synthèses dans notre pays, risque à court terme d’entraîner une nouvelle épidémie de consommation. Vous mettant ainsi gravement en danger et compromettant aussi votre avenir », constate amèrement le conseiller des affaires diplomatiques du ministre de l’Intérieur, en présence du représentant de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime(ONUDC), Inza Fofana et de Séka Fidèle, secrétaire général 2 de la préfecture d’Agboville.

L’année 2023 dédiée à la jeunesse par le président Alassane Ouattara avec un montant de 365 milliards FCFA pour les programmes d’insertion, selon Touré Seydou, va aux antipodes de la consommation de la drogue.« Ce thème jette les projecteurs des instances internationales et nationales sur la place qui est réservée à la jeunesse, l’espoir de demain. C’est donc, une invite à toute la jeunesse nationale et non nationale vivant en Côte d’Ivoire, à avoir un comportement sain », a-t-il exhorté.

Il a également salué l’engagement de tous les acteurs et partenaires internationaux aux côtés de la Côte d’Ivoire dans son combat contre la drogue.« En Côte d’Ivoire, une enquête nationale sur la consommation de drogue et la santé réalisée en 2017 a révélée que 30,20% des élèves avaient touché à la cigarette dès l’âge de 13 ans. 09,60% avaient utilisé des tranquillisants ou sédatifs et 02,50% avaient consommé du cannabis.

A Agboville, particulièrement en 2022, les services de répression de la police et de la gendarmerie ont saisi les quantités de drogue suivantes: 677 kg de cannabis, 100 g d’héroïne, 25 g de cocaïne, 526 kg de panadole, 300 kg de diazépam et plus d’une tonne de médicaments de quantité inférieure et falsifié », a détaillé le collaborateur du ministre Vagondo Diomandé.

Tout savoir sur la Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite de drogues

Célébrée, le 26 juin de chaque année, la commémoration de la Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite de drogues est un tremplin pour les États de réaffirmer leur engagement et leur détermination à lutter contre le fléau de l’abus et du trafic de la drogue.

Poursuivant, l’ancien directeur des Renseignements généraux s’est réjoui de la loi 2022 du 13 juin 2022 portant lutte contre le trafic et l’usage illicite des stupéfiants et des substances psychotropes et leurs précurseurs en Côte d’Ivoire. 

«Cette loi est l’arrimage avec la stratégie de lutte contre les substances psychoactives de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime. Cette loi a 03 axes stratégiques: le premier axe est de travailler à réduire l’offre, le deuxième axe est de travailler à réduire la demande et le troisième axe est la coopération internationale », a-t-il expliqué.

C’est sur cette note de satisfaction, que Touré Seydou a mis fin à l’édition 2023 de la JILATID tout en invitant l’ensemble des populations vivant en Côte d’Ivoire, à s’engager dans la lutte contre la drogue, un fléau qui détruit la jeunesse.Mais avant, il a procédé à la distinction de plusieurs acteurs ayant contribué à la réussite des activités commémoratives de la 36e JILATID organisées par le Comité interministériel de lutte anti-drogue(CILAD) du 12 au 15 juillet. Conférences, expositions, campagnes de sensibilisation communautaire, communications et ateliers réunissant des experts nationaux de la lutte contre la drogue, sont entre autres l’essentiel des activités. 

Tizié TO Bi 

Correspondant régional 

Plus dans Droits de l’Homme 

#