Suivez sur
#
Côte d’Ivoire: Le ministre Vagondo Diomandé visite le Centre de protection civile de Niakaramandougou

Culture et société

Côte d’Ivoire: Le ministre Vagondo Diomandé visite le Centre de protection civile de Niakaramandougou

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le général Diomandé Vagondo, a effectué à la tête d’une délégation le samedi 23 mars 2024, une visite au Centre de Protection Civile de Niakaramandougou, pour marquer la présence officielle des pompiers civils dans le département.

Accompagné du Ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Amadou Coulibaly, du Ministre Ibrahim Kalil Konaté, de la Transition Numérique et de la Digitalisation et des autorités administratives, des cadres et élus locaux, le Ministre Diomandé Vagondo a rappelé au cours de la visite, que l’initiative de création des Centres de Protection Civile, obéissait à la politique gouvernementale de rapprocher les secours des populations, à travers le maillage du territoire national. Concernant les locaux provisoires du Centre de Protection Civile de Niakaramandougou, la tutelle des pompiers civils a terminé en indiquant que le bâtiment a été mis à la disposition du ministère par le Conseil régional du Hambol.

« Nous profitions de l’occasion de cette visite pour adresser toute notre reconnaissance au Conseil régional du Hambol pour son implication dans la sécurité des populations et invitons toutes les collectivités territoriales à en faire autant » a insisté le Ministre Vagondo.
Pour sa part, le Directeur général de l’Office National de la Protection Civile, Amankou Kassi Gabin, dans la rencontre qu’il a eue ensuite avec les pompiers civils de Niakaramandougou, s’est félicité du travail abattu par ses collaborateurs.

« Vous êtes les premiers pompiers civils affectés dans le département et votre travail est salué à sa juste valeur. Vos conditions de vie et de travail s’amélioreront au fil du temps mais pour l’heure, vous devez démontrer aux populations que vous assurez l’administration des services d’incendie, d’assistance et de sauvetage et que vous êtes là pour elles » a dit le Dg de l’ONPC.

Informer, éduquer, sensibiliser et prévenir les populations contre les risques civils

Créé au mois de juillet 2023 par arrêté du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Diomandé Vagondo, à l’instar des Centres de protection civile de Doropo, Fresco, Issia, Sinématiali, Tengréla, Zuénoula et Zoukougbeu, Niakaramandougou avait accueilli ses premiers pompiers civils dès le mois d’octobre 2023.
Les 36 hommes et 2 femmes s’étaient aussitôt mis au travail au point de totaliser à ce jour, 42 interventions concernant les accidents de la circulation, les incendies et feux de brousse et les secours à personnes.

Le Centre de Protection Civile de Niakaramandougou couvre les sous-préfectures de Niakara, Tafiré, Niédiékaha, Arikokaha et de Badikaha, soit une superficie totale de 6.640 km2. Entre autres missions, les pompiers civils ont à informer, éduquer, sensibiliser et prévenir les populations contre les risques civils ; apporter secours et assistance aux personnes en cas d’accidents de la circulation, d’incendies, de pollution, de sinistres ou de catastrophes d’origine naturelle ou anthropique ; lutter contre les feux de brousse ; participer à la protection de la faune et de la flore et participer à la protection des biens et de l’environnement.

Il est à noter que la visite s’est déroulée en marge de l’inauguration du nouveau commissariat de police de Niakaramandougou qui compte 55 agents de police nouvellement affectés.

Lemeridien avec Sercom ONPC

Plus dans Culture et société

#