Suivez sur
#
Côte d'Ivoire: La FESCI invite le Président Ouattara à dédier le reste de l'année 2024 à l'employabilité des étudiants 

Femmes et Jeunesse

Côte d’Ivoire: La FESCI invite le Président Ouattara à dédier le reste de l’année 2024 à l’employabilité des étudiants 

Le Secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), Kambou Sié, qui se dit préoccupé de l’employabilité de la jeunesse estudiantine, invite le chef de l’État Alassane Ouattara à consacrer les six derniers mois de l’année 2024 à la question de l’emploi des étudiants.

Le syndicaliste Kambou Sié a fait cette déclaration le mardi 4 juin 2024 à Abidjan au cours d’une conférence de presse qu’il a animée à l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody. Il a plaidé auprès du chef de l’État qui va s’adresser le 18 juin prochain aux parlementaires sur l’état de la nation, à faire une faveur à la jeunesse estudiantine.

« Je veux faire une doléance au président de la République qui va bientôt prendre la parole. Qu’il puisse dédier le reste de l’année encore à la jeunesse, surtout à la jeunesse estudiantine », a déclaré M. Kambou Sié face à la presse. 

« En ces six derniers mois, que le Chef de l’État puisse véritablement créer des conditions qui permettront aux étudiants formés dans les universités de Côte d’Ivoire, d’avoir accès à l’emploi », a-t-il plaidé, souhaitant que sur instructions du Chef de l’État, le ministre de la jeunesse, s’applique davantage à la cause de l’emploi des jeunes.

« Il y a certaines pratiques qu’on a demandé aux étudiants d’abandonner, mais sans emploi, quelqu’un qui a un niveau de vie donné, lorsqu’on lui demande de revenir à un niveau inférieur, il lui sera difficile », s’est justifié le secrétaire général de la FESCI. 

Il a également souhaité que le Chef de l’État mette en place un guichet unique de l’entrepreneuriat pour le corps étudiant, aujourd’hui estimé à 299 366 afin que ceux qui sont en fin de cycle, puissent être absorbés facilement et quittent le monde universitaire.

DNG

Plus dans Femmes et Jeunesse

#