Suivez sur
#
Côte d’Ivoire : 60 acteurs opérant dans les ports et aéroports formés sur la lutte contre le trafic des espèces sauvages

Environnement

Côte d’Ivoire : 60 acteurs opérant dans les ports et aéroports formés sur la lutte contre le trafic des espèces sauvages

Plusieurs acteurs opérant dans les ports et aéroports voient leurs capacités renforcées sur la lutte contre le trafic des espèces sauvages du 28 au 30 mai 2024 à Abidjan-Plateau.

L’atelier, selon le ministère des Eaux et Forêts, vise à former ces acteurs dans la détection et la poursuite des infractions contre les espèces sauvages dans les transports terrestres, aériens et maritimes jusqu’aux fonds issus de ces crimes. Il réunit une soixantaine de participants issus des secteurs du transport, de la logistique, du transit, des compagnies aériennes, des finances, ainsi que des agences d’application de la loi : Justice, Douane.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été présidée par le directeur de cabinet adjoint du ministère des Eaux et Forêts, Djaa Koffi Antoine, en présence de plusieurs personnalités, notamment le représentant par intérim de l’USAID, Guigui Pythagore ; le chef du programme WABiLED, Stephen Kelleher et le directeur général des Forêts et de la Faune, le colonel-major Kouassi Lucien.

De nombreux cas de saisies effectuées à travers le monde démontrent que la Côte d’Ivoire reste un pays de transit pour les espèces en voie d’extinction illégalement commercialisées. C’est pourquoi, toujours selon le ministère des Eaux et Forêts, cet atelier permettra aux acteurs d’améliorer leurs compétences et leurs capacités à agir de manière efficace sur le terrain en vue de restaurer l’image de marque du pays.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Environnement

#