Suivez sur
#

Environnement

COP 28 à Dubaï: Le ministre Laurent Tchagba lance la phase II de l’Initiative cacao et forêts

En marge de la 28e Conférence des parties sur le climat de l’ONU (COP 28), le ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba a présidé, le lundi 04 décembre 2023, la cérémonie officielle de lancement de la phase II de l’Initiative cacao et forêts(ICF) organisée par le secrétariat dudit projet. 

Une occasion toute trouvée, pour présenter le bilan de la phase I de l’initiative au public et aux partenaires techniques et financiers (déjà engagés et à venir) notamment: l’état d’avancement des projets de partenariats multi-acteurs pour la gestion durable des paysages autour de la forêt classée de Yapo-Abbé(département d’Agboville) de la réserve naturelle de Bossématié(département d’Abengourou).

Pour rappel, la phase pilote s’est déroulée de 2018 à 2021. Elle était focalisée sur la sensibilisation et les résultats suivants ont été obtenus:

• Le renforcement de la cartographie de la chaîne d’approvisionnement du cacao;

• La promotion de l’agroforesterie ;

• Le développement d’un système national unifié de traçabilité du cacao ;

• L’adoption d’un système satellitaire de surveillance des forêts dans le cadre de l’ICF.

Ces avancées notables, selon le ministère des Eaux et Forêts, ont incité les signataires de l’ICF à entreprendre davantage d’actions dans les zones prioritaires sélectionnées en vue de renforcer la préservation et la réhabilitation de la forêt ivoirienne.

Le vice-ministre des terres et des ressources naturelles du Ghana, Benito Owusu-Bio, les directeurs des organisations WCF et IDH, les représentants de la Chambre sénatoriale de Côte d’Ivoire, la représentante de la Grande-Bretagne, ainsi que des bailleurs, ont pris par à cette rencontre.

Notons que la phase II de l’Initiative cacao et forêts s’étendra sur la période de 2022-2025 et consistera à concentrer les investissements sur six forêts classées, parcs et réserves sélectionnés. 

Aussi, aura-t-elle pour piliers, la protection et la restauration des forêts, la production durable du cacao et la promotion de l’agroforesterie et l’inclusion sociale.

Tizié TO Bi 

Correspondant régional

Plus dans Environnement

#