Suivez sur
#
CHU d'Abobo : Après l'article de Lemeridien sur le retard dans les travaux de construction, le ministre Pierre Dimba annoncé sur le chantier

Santé

CHU d’Abobo : Après l’article de Lemeridien sur le retard dans les travaux de construction, le ministre Pierre Dimba annoncé sur le chantier

Serait-il enfin le réveil au Ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle après la publication de Lemeridien sur le retard que connaissent les travaux de construction du CHU d’Abobo, lancés en juillet 2022 par le Premier ministre d’alors, Jérôme Patrick Achi?

Selon une note d’information diffusée sur les réseaux sociaux par des cyber activistes proches du RHDP, le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre DIMBA, se rendra en visite de terrain, vendredi 10 mai 2024 dans la commune d’Abobo, afin de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de construction du CHU d’Abobo.

Cette visite intervient alors que la polémique devient persistante sur les travaux qui n’ont pas véritablement avancé depuis leur lancement en juillet 2022, soit depuis environ deux ans. Des travaux normalement prévus pour être achevés en juillet 2025. Malheureusement, depuis la phase de terrassement, les murs du Centre Hospitalier Universitaire d’Abobo, peinent à sortir de terre. Et cela suscite des interrogations au sein de la population.

D’une capacité de 600 lits, le CHU d’Abobo devrait être bâti sur une parcelle de 18 ha, et disposer d’une unité moderne de prise en charge des prématurés. Son coût est estimé à environ 80 milliards de FCFA, répartis entre le Fonds Saoudien de Développement (FSD), la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique BADEA) et le Trésor Public ivoirien.

Hôpital hautement spécialisé, le CHU d’Abobo devrait être orienté sur la néphrologie, la pédiatrie et la néonatalogie de pointe. Il comptera 6 Pôles, notamment, un Pôle Mère-Enfant ; un Pôle Tête et cou ; un Pôle Ostéo-articulaire ; un Pôle Abdomen ; un Pôle Médecine ; et un Pôle Infectieux pour une population cible de 6 millions personnes.

Sur le plan organisationnel, le CHU d’Abobo comprendra une administration et les services d’entrée ; des services médicaux techniques (plateaux techniques) ; des hospitalisations ; un centre d’hémodialyse de 50 générateurs ; des locaux techniques et logistiques, avec des bâtiments en R+2 ; un espace de sport ; et un héliport.

Junior Ouattara

Plus dans Santé

#