Suivez sur
#
CAN Côte d'Ivoire 2023/ Beugré Mambé: "Le Président Ouattara a consacré de gros efforts financiers (...) Il faut rester vigilant"

Sports

CAN Côte d’Ivoire 2023/ Beugré Mambé: « Le Président Ouattara a consacré de gros efforts financiers (…) Il faut rester vigilant »

Le Vice- Président de la République Tiémoko Meylet Koné et le Premier Ministre Robert Beugré Mambé ont visité, mardi 26 décembre 2023, à Yamoussoukro et Bouaké, plusieurs infrastructures liées à la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN 2023) qui se déroulera en Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024.

Rester vigilant et ne rien négliger. C’est ce qu’a recommandé le Premier Ministre, Ministre des Sports et du Cadre de Vie, Robert Beugré Mambé, au terme de la première étape de cette série de visites au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro. Stade qui abritera les rencontres de la Poule C, notamment avec les équipes du Sénégal, du Cameroun, de la Guinée et de la Gambie. 

« En matière de technique, il faut rester vigilant; il ne faut jamais rien négliger. Le Président de la République Alassane Ouattara a consacré de gros efforts financiers pour réaliser ces infrastructures. Ces infrastructures ont un impact économique énorme. Quand on se projette dans l’avenir, cela devrait permettre à la Côte d’Ivoire d’être solidement ancrée dans les compétitions sportives, culturelles… « , a déclaré Robert Beugré Mambé 

Le Chef du gouvernement a révélé que le stade est prêt tant du point de vue technique que des équipements, demandant toutefois que des équipes d’astreinte soient mises en place pour veiller à tout, dans tous les secteurs d’activité. 

Pour le Premier Ministre, la Côte d’Ivoire doit pouvoir répondre à tout et en toutes circonstances, vis-à-vis des prestations que l’on attend d’elle. Et de conclure que ce qui a été vu est rassurant.

Après le stade, le Premier Ministre a visité l’hôtel Parlementaire de Yamoussoukro.  Il a rejoint ensuite la délégation du Vice-Président, Tiémoko Meyliet Koné pour la visite des installations de l’hôtel Président de Yamoussoukro. Deux des principaux réceptifs hôteliers qui hébergeront les participants de cette messe du football africain.

A Bouaké, d’autres infrastructures hôtelières ont également été visitées par les deux personnalités. C’est le cas, notamment de la cité CAN. Une cité de 32 villas de luxe de 5 pièces chacune destinées à l’hébergement des équipes logées dans la Poule D, à savoir l’Algérie, le Burkina Faso, la Mauritanie et l’Angola. 

Entièrement achevées, elles constituent, pour le vice-président, un motif de fierté et un signe de l’engagement du Chef de l’Etat à offrir les meilleures commodités possibles pour cette CAN en en Côte d’Ivoire.

« Le président de la République Alassane OUATTRA attache une grande importance au confort et à la convivialité qui doit caractériser la CAN. Tous ceux qui viennent nous voir doivent être à l’aise et savoir que la Côte d’Ivoire est un pays d’accueil…Je peux vous dire que tout a été fait pour que ce soit les meilleures conditions de séjour des uns et des autres », a déclaré le vice-Président.

Une visite pour apprécier la qualité des travaux, mais également pour s’assurer que tous les besoins ont été pris en considération. Ainsi, à l’hôtel du Stade et au Ranhôtel, le Premier Ministre n’a pas manqué de faire des observations aux différents prestataires. 

« Bouaké avait besoin d’être soutenu par des infrastructures hôtelières qui redonnent la vitalité reconnue de cette 2e grande ville de Côte d’Ivoire. Nous venons d’achever la visite de cet hôtel qui donne des perspectives rassurantes », a indiqué le Premier Ministre, au terme de la visite à Ranhôtel.

Robert Beugré Mambé a également exprimé sa satisfaction quant à la qualité des travaux réalisés au stade de la Paix de Bouaké : « Le stade de Bouaké est magnifique. Nous avons regardé certains détails en donnant des indications et nous pensons que l’équipe qui est sur place est très dynamique et nous savons que rien ne nous échappera avant le début de la CAN. Je repars très satisfait », a conclu le Chef du Gouvernement.

Notons que le Stade de la paix, relooké, est équipé d’une pelouse ultra-moderne, d’une infirmerie, d’un vestiaire, d’une salle d’échauffement, d’une salle presse, etc. Après le stade olympique Alassane Ouattara de Ebimpé qui est doté de 60 000 places, le stade de Bouaké est le deuxième plus grand du pays. Construit sur une superficie de 30 ha, sa capacité d’accueil a été portée de 25 000 à 40 000 places assises.

Source: Primature

Plus dans Sports

#