Suivez sur
#
CAN 2023 - Victoire de la Côte d'Ivoire face au Mali (2-1): Patricia YAO salue la "résilience" des Éléphants, "fierté nationale"

Sports

CAN 2023 – Victoire de la Côte d’Ivoire face au Mali (2-1): Patricia YAO salue la « résilience » des Éléphants, « fierté nationale »

La Côte d’Ivoire s’est qualifiée pour les demi-finales de la CAN 2023 après sa victoire 2-1 face au Mali, samedi 3 janvier 2024 au Stade de la Paix à Bouaké.

Réduits à dix depuis la fin de la première mi-temps (43ème minute), les Éléphants sont restés solides, avec un mental d’acier jusqu’à la dernière seconde de la prolongation. Pourtant, comme lors du match des huitièmes de finale contre le Sénégal, les Éléphants ont beaucoup subi défensivement lors des quinze premières contre le Mali. 

A l’évidence, Odilon Kossonou provoque un penalty à la 15ème minute. Le jeune défenseur glisse et emporte avec lui l’attaquant malien Lassiné Sinayoko. L’arbitre, sans hésiter, indique le penalty. Yahya Fofana solide sur sa ligne, enlève le tir d’Adama Traoré. La menace malienne est prise au sérieux.

L’entraîneur Faé Emerse réorganise son milieu. Là aussi, y a problème. Seri Jean Michaël trop bas, perd le ballon. Kossonou Odilon est obligé de faire faute sur Lassiné Sinayoko. Le défenseur ivoirien est sanctionné d’un second carton jaune, synonyme d’expulsion. La Côte d’Ivoire jouera le reste de la rencontre à dix.

L’entraineur des Éléphants est obligé de réaménager son équipe. Nicolas Pépé en paie les frais, sorti et remplacé par Wilfried Singo pour renforcer la défense Ivoirienne. Quant au score, il restera à 0-0 jusqu’à la mi-temps. La seconde mi-temps est pareil à la fin de la première. 

A dix, les Éléphants défendent très bas et attendent pour procéder au contre. C’est malheureusement dans ce jeu d’attente que Dorgelès Néné va faire parler son talent. Le joueur malien d’origine ivoirienne, trouve la lucarne du gardien Yahya Fofana d’un tir puissant des 25 mètres (70’, 1-0). Les Éléphants subissent de plus en plus.

L’entraineur Faé Emerse apporte des changements pour rafraîchir son équipe. Jean Seri Michael sort pour Simon Adingra. Le joueur de Brighton en Angleterre égalise en début du temps additionnel (90+7, 1-1).

La Côte d’Ivoire évite ainsi l’épreuve des tirs au but et file directement en demi-finale

Après cette égalisation bien méritée, les Éléphants ont l’avantage psychologique. Ils tentent d’en finir avec les Maliens mais les tentatives de Diakité Oumar et Simon Adingra sont restées vaines. Score final, 1-1. 

Toujours évoluant à dix, les Éléphants abordent la prolongation avec assez de motivation. Sébastien Haller a la balle de match à la 95ème minute. Sur un parfait service de Diakité Oumar, l’attaquant ivoirien touche la barre transversale de la tête alors que Djigui Diarra était battu. Les Ivoiriens remettent le couvert.

Dans les derniers instants de la prolongation, suite à un coup franc, Diakité Oumar est à la conclusion d’un jeu de ping-pong. Le jeune espoir trompe Djigui Diarra d’une talonnade pour le deuxième but ivoirien (120’, 1-2). La Côte d’Ivoire évite ainsi l’épreuve des tirs au but et file directement en demi-finale de « sa » CAN.

« Bravo aux héros du jour – les Éléphants de Côte d’Ivoire ! Votre succès n’est pas seulement une victoire sportive, mais aussi un exemple de résilience et de fierté nationale. Merci pour cette belle démonstration de talent et de détermination ! », exulte l’honorable Patricia YAO, députée maire de Guitry, par ailleurs Directrice de cabinet de la Première dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara. 

Plus dans Sports

#