Suivez sur
#
CAN 2023 - Affaire "Hervé Renard devait toucher 327 millions FCFA pour 10 jours avec les Éléphants": Un mensonge grotesque et honteux!

Sports

CAN 2023 – Affaire « Hervé Renard devait toucher 327 millions FCFA pour 10 jours avec les Éléphants »: Un mensonge grotesque et honteux!

La joie née de la victoire des Éléphants de Côte d’Ivoire lors de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023), dimanche dernier face au Nigéria, s’est vite transformée en une fatwa contre le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Yacine Idriss Diallo, accusé d’avoir voulu faire échouer la CAN des Éléphants avec l’affaire « Hervé Renard ». Et pourtant !

Dans sa parution du vendredi 16 février 2024, le journal spécialisé SUPERSPORT est revenu sur la tentative de recruter le sélectionneur français, Hervé Renard, pour une pige de quelques jours avec les Éléphants, peu après la défaite cuisante (4 buts à 0) de la Côte d’Ivoire face à la Guinée Équatoriale, comptant pour les phases de qualification en huitièmes de finale de la CAN 2023.

L’entraîneur principal des Éléphants, Jean-Louis Gasset avait, dans la foulée, été remercié puis remplacé par FAE Emerse, un de ses adjoints, qui a conduit la sélection ivoirienne jusqu’à la victoire finale du dimanche 11 février dernier.

Selon le quotidien SUPERSPORT, si les négociations avec la Fédération française de football (FFF) qui est en contrat avec Hervé Renard pour sa sélection féminine, avaient abouti, celui-ci (Renard) toucherait la coquette somme de 327 millions de francs CFA pour les 10 jours de compétition qui restaient.

Autrement dit, pour un contrat de 10 jours à la tête de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, juste le temps de terminer la CAN, la FIF, selon le journal, était prête à payer 327 millions de francs CFA au sélectionneur français.

Quel est l’intérêt de telles allégations mensongères, si ce n’est de tenter de jeter l’opprobre sur la FIF et ses dirigeants actuels?

Une affirmation sans preuve et sans fondement au moment où la Côte d’Ivoire n’a pas encore fini de célébrer sa troisième étoile obtenue au terme de cette CAN âprement disputée, que tous les observateurs qualifient de plus belle CAN de l’histoire vu son organisation réussie et les nombreux rebondissements intervenus au cours de la compétition.

Quel est l’intérêt de telles allégations mensongères, si ce n’est de tenter de jeter l’opprobre sur la FIF et ses dirigeants actuels? Le journal SUPERSPORT aurait voulu être plus sérieux, qu’il se serait pris autrement, au lieu de servir des fakes news à ses lecteurs.

Par exemple, le canard aurait approché la Fédération, qu’il aurait su que c’est le Gouvernement qui paye l’entraîneur, et non la FIF. Mais cette tentative de discréditer la Fédération ivoirienne de football et ses dirigeants actuels, est vouée à l’échec.

« Pensez-vous que cela soit envisageable, un tel contrat? La Côte d’Ivoire est Championne d’Afrique. Le Président de la République, patron du gouvernement, est heureux; le peuple est heureux, et ce journal vient mentir pour tenter de gâcher la joie des Ivoiriens », s’indigne un responsable de la FIF, interrogé par Lemeridien.

Par David YALA

Plus dans Sports

#