Suivez sur
#

Femmes et Jeunesse

Année de la Jeunesse: 2000 jeunes de Bouaké déjà impactés

Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique, Mamadou Touré, était en visite de travail à Bouaké du 27 au 28 Octobre 2023.

Mamadou Touré en a profité pour visiter le chantier des travaux de réhabilitation de l’auberge des jeunes de N’Gattakro dans la capitale de Gbêkê. Il était accompagné pour cette visite de son collègue des transports Amadou Koné par ailleurs Maire de Bouaké. 

Financée entièrement par l’État de Côte d’Ivoire à hauteur de 282 698 401 Frs CFA dont 262 698 401 FCFA pour les travaux et  20 000 000 FCFA pour les équipements, s’inscrit dans le cadre d’un vaste chantier de construction des dispositifs adaptés à l’encadrement socio-professionnel et socio-éducatif des jeunes.

Ce financement s’inscrit dans la mise en œuvre de l’axe 3 du PJ-Gouv qui vise l’amélioration des conditions d’épanouissement et de bien-être des jeunes.

Cette visite de chantier marque également le démarrage effectif du projet de réhabilitation et d’équipement des Institutions Socio-Educatives de Jeunesse sur l’ensemble du territoire.

Pour la circonstance, Mamadou Touré s’est réjoui de l’état d’avancement des travaux qui sont réalisés à plus de 90%. 

« Dans le cadre de l’année de la jeunesse, le gouvernement a souhaité mettre à la disposition des jeunes, des structures pour leur permettre de s’épanouir, se former, faire des réunions, des séminaires, des activités sportives, culturelles. Le gouvernement a fait sa part, les jeunes doivent se mobiliser pour entretenir leur infrastructure. L’effort du gouvernement doit être accompagné par celui des jeunes qui sont eux-mêmes qui sont les premiers bénéficiaires », a-t-il indiqué.

Le ministre des transports, Amadou Koné, a exprimé la reconnaissance de la population de Bouaké pour la réalisation des différentes infrastructures dont les populations de Bouaké bénéficient avant de saluer les différentes opportunités que représentent ces infrastructures pour la formation et l’insertion professionnelle de la jeunesse de sa commune dont 2000 seront insérés d’ici novembre 2023. 

« En réalité, grâce au président Alassane Ouattara et à travers le ministère en charge de la jeunesse, ce sont plus de 2000 jeunes de Bouaké qui bénéficient concrètement, de façon directe, de toutes ces opportunités qui sont créés. D’ici la fin du mois de décembre, ces 2000 jeunes de Bouaké seront réinsérés dans le tissu économique et social », a salué le  nouveau maire de Bouaké.

Plus dans Femmes et Jeunesse

#