Suivez sur
#

Femmes et Jeunesse

Alpha Sanogo travaille pour les jeunes de Tiassalé : 100 permis de conduire offerts gratuitement

Chose promise, chose due. Une centaine de jeunes de Tiassalé, issus de toutes les couches sociales, ont été sélectionnés par l’Ong Fleur de Lys d’Alpha Sanogo, afin de bénéficier gracieusement d’une formation qui leur permettra, à terme, d’obtenir leurs permis de conduire.

Initié par l’Agence emploi jeunes, ce programme d’octroi de 100 permis de conduire à des jeunes de Tiassalé, a été obtenu grâce au leadership d’Alpha Sanogo, candidat du RHDP aux élections municipales du 2 septembre 2023.

Lors du lancement du projet, samedi 19 août 2023 au siège de l’ONG Fleur de Lys à Tiassalé, Alpha Sanogo a exhorté les jeunes bénéficiaires du programme à demeurer assidus tout le long de la formation car seul le travail paie.

Cette formation intervient après les formations de 100 jeunes en entrepreneuriat en octobre 2021 et de 300 femmes de Tiassalé en mars 2023, dans les secteurs de l’esthétique, de la restauration, de l’agriculture et du commerce; suivies de la formation, en juillet dernier, de 300 autres jeunes aux techniques d’installation des kits TNT.

Candidat du RHDP (parti au pouvoir) aux élections municipales du 02 septembre prochain à Tiassalé, Alpha Sanogo continue de traduire en actes la politique sociale du président de la République, Alassane Ouattara, qui a décrété l’année 2023, comme étant l’année de la Jeunesse.

Le permis de conduire, un document d’employabilité

Selon Djè Koffi Fiacre, conseiller municipal et membre de l’équipe de campagne du candidat Alpha Sanogo, le projet concernait au départ, 50 jeunes mais, vu l’engouement suscité au sein de la jeunesse, M. Sanogo a décidé de lancer ce projet de grande envergure qui consiste à offrir gratuitement près de 100 permis de conduire.

« Le permis de conduire aujourd’hui, est un document d’employabilité, c’est-à-dire que quand vous avez le permis de conduire, vous pouvez explorer le marché du travail. Quand on regarde les nombreux accidents de circulation qui ont lieu ces derniers temps, on ne peut pas se permettre de distribuer des permis de conduire sans précautions comme si on était dans un kiosque à café (…)

Le parrain a insisté sur la disponibilité des bénéficiaires de ce projet durant tout le temps que va durer la formation. Une formation accélérée d’un mois au terme duquel, les jeunes pourront acquérir leurs permis de conduire et aller à la conquête du marché de l’emploi », a expliqué Djè Koffi Fiacre.

David YALA

Plus dans Femmes et Jeunesse

#