Suivez sur
#

Santé

Alerte : Le Tramadol (« drogue Kadhafi ») entraine de graves conséquences sur la santé

L’ Autorité Ivoirienne de Régulation Pharmaceutique ( AIRP) entre en guerre contre les commerçants de « la drogue Kadhafi » très prisée par les jeunes actuellement.

Le mélange de médicaments, notamment du tramadol 250g ou du Tafrodol Caps, avalés avec de l’eau ou de la boisson « Vody » qui contient 18 degrés d’alcool appelé ‘’ drogue Kadhafi ‘’, sévit dans le milieu de la jeunesse depuis quelques semaines.

Après la police qui mène une guerre contre ce phénomène à travers une vaste opération de saisie de médicaments de qualité inférieure falsifiés, c’est au tour de l’Autorité Ivoirienne de Régulation Pharmaceutique de monter au créneau.

Dans un communiqué publié le 12 septembre, l’AIRP fait des précisions sur le tramadol et met en garde les commerçants illégaux.

Communiqué de l’ AIRP

Constatant avec une grande préoccupation, l’augmentation alarmante de la consommation d’une drogue appelée « KADHAFI », à base de Tramadol combiné à des boissons énergisantes alcoolisées, l’Autorité Ivoirienne de Régulation Pharmaceutique (AIRP) rappelle aux dispensateurs que :

La délivrance de toute spécialité à base de Tramadol se fait uniquement sur présentation d’ordonnances médicales prescrites par des professionnels de santé, régulièrement inscrits à leurs Ordres respectifs ;

Toute délivrance d’un médicament contenant du Tramadol doit être enregistrée dans un ordonnancier tenu à la disposition des services de l’inspection pharmaceutique.

Le Tramadol est un puissant antalgique, analogue structural de la morphine, dont le mésusage entraine de graves conséquences en matière de santé publique.

Toute dispensation de spécialité pharmaceutique à base de Tramadol, en dehors d’une prescription médicale, expose les contrevenants à des sanctions disciplinaires et/ou pénales. Nous comptons sur votre entière collaboration pour mettre fin à son usage abusif.

Charles Béni

Plus dans Santé

#