Suivez sur
#
Agnéby-Tiassa : Col Blé Henri-Pascal (Dr de l’Environnement) entend mettre fin au désordre environnemental

Environnement

Agnéby-Tiassa : Col Blé Henri-Pascal (Dr de l’Environnement) entend mettre fin au désordre environnemental

Dans le cadre de la conférence mensuelle des directeurs et chefs de service initié par le préfet de région, Sihindou Coulibaly, le directeur régional de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique, colonel Blé N’Dou Henri-Pascal a animé, le mercredi 20 mars 2024, une communication sur ses activités, à la préfecture d’Agboville.

« Notre direction régionale depuis notre arrivée en 2013 jusqu’à ce jour, a enregistré un bilan assez satisfaisant en dépit des difficultés quotidiennes. En effet, nombre d’installations classées pour la protection de l’environnement(ICPE) sont à présent détentrices de documents afférents à leurs activités, d’un point de vue environnemental. En outre, les opérations de suivi environnemental effectuées par nos services ont impacté le comportement des acteurs quant au respect des normes environnementales », a-t-il exposé.

Avant d’égrener les difficultés rencontrées au niveau de l’Agnéby-Tiassa: « La méconnaissance du rôle du ministère de l’Environnement avec le changement régulier de dénomination par les populations, ainsi que la méconnaissance du code de l’Environnement ».

Toutefois, le colonel Blé N’Dou Henri-Pascal se veut optimiste quant à l’avenir et promet mettre fin au désordre environnemental dans la région. « Nos agents seront de plus en plus présents dans les différents départements et différentes sous-préfectures pour faire appliquer la politique environnementale du gouvernement. Monsieur le ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique, Konan Jacques Assahoré a porté un accent particulier sur les sachets plastiques.

Notre ministre a déjà invité les opérateurs économiques qui interviennent dans la fabrication du ciment à ne plus utiliser les sachets plastiques pour le conditionnement de leurs produits et de tout ce qu’ils utilisent dans la construction des routes. Aussi, a-t-il invité les opérateurs économiques qui fabriquent les sachets plastiques sur le conditionnement et la commercialisation des produits. Et nous en région, nous allons continuer cette action gouvernementale, ministérielle en demandant aux populations qui utilisent les sachets plastiques de ne plus les utiliser pour que la région soit aussi verdoyante », a confié l’ingénieur des Eaux et Forêts.

« Nous allons également visiter les carrières de sable et granite clandestines. Nous constatons qu’il y a un boom immobilier dans la région mais malheureusement les opérateurs économiques s’approvisionnent dans des sites qui ne sont pas agréés par le ministère de l’Environnement. (…) Nous allons mettre fin au désordre environnemental qui sévit dans la région de l’Agnéby-Tiassa. Avec les moyens de bord, nous comptons véritablement travailler et répondre aux exigences de la tutelle », promet le colonel Blé N’Dou Henri-Pascal.

Présidant la seconde conférence de l’année, le préfet de région, Sihindou Coulibaly s’est félicité de l’institution de cette activité, qui vise à renforcer la synergie d’actions des différents ministères au niveau local. «Je voudrais vous féliciter pour la qualité de l’exposé. La question de l’environnement préoccupe tout le monde. Maintenant, il faut la mise en œuvre de tout ce que vous avez proposé afin qu’on recense avec vos collègues ce qui est fait sur le terrain.

Il faut que la préfecture ait les plans d’actions des directions et services afin de mieux programmer le travail que nous sommes en train de faire. (…) La conférence des directeurs et chefs de services est importante car elle permet de faire la synergie et de mener l’action gouvernementale sur le terrain en tenant compte de toutes les parties prenantes au niveau de l’administration publique. Alors, je voudrais vous exhorter à nous transmettre vos plans d’actions dans les brefs délais », a-t-il instruit.

Pour rappel, les 27 et 28 février dernier, les directeurs régionaux, départementaux et chefs de service de l’Agnéby-Tiassa, ont vu leurs capacités renforcées sur les techniques d’élaboration d’un plan d’actions, à l’initiative du préfet de région, Sihindou Coulibaly.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Environnement

#