Suivez sur
#
Agboville : Les responsables de structures sanitaires du département en conclave

Santé

Agboville : Les responsables de structures sanitaires du département en conclave

Il se tient du mercredi 17 au vendredi 19 janvier 2024, dans le chef-lieu de la région de l’Agnéby-Tiassa, la réunion bilan des activités 2023 des établissements sanitaires de premier contact(ESPC) du district sanitaire d’Agboville.

« Conformément à notre tableau d’activités, il est important que chaque fin d’année, nous nous asseyions pour réfléchir sur nos résultats, sur l’atteinte des objectifs que nous nous sommes fixés en début d’année dans le but d’identifier non seulement les faiblesses et les problèmes. Mais surtout les causes profondes en vue d’orienter les stratégies d’amélioration pour notre plan d’actions 2024.

Nous sommes réunis ici pour faire le bilan de l’année 2023 (…) Durant ces trois jours, nous allons réfléchir sur nos différents bilans et sur l’élaboration de notre plan d’actions afin d’avoir un district sanitaire performant et de qualité », a souligné Dr Koffi Oura, directeur départemental de la santé d’Agboville, avant d’annoncer la tenue d’une soirée de distinctions, le samedi 20 janvier prochain.

Ouvrant l’atelier, le directeur régional de la santé, Dr Hyacinthe Djê Koffi s’est félicité de la tenue d’une telle rencontre, qui s’inscrit dans la droite ligne de l’arrêté n° 400 MSHP/ CAB du 18 décembre 2007 portant attributions, organisation et fonctionnement des districts sanitaires.

« Continuez dans cette lancée car c’est au cours de ces activités que nous faisons le diagnostic de nos problèmes. Il est bienséant que nous nous arrêtions à certain moment pour faire le point de ce qui est fait afin de déceler ce qui nous empêche d’avancer. Cette réunion bilan annuelle va nous permettre d’évaluer notre plan d’actions », a-t-il rappelé. Poursuivant, le premier responsable de la santé dans l’Agnéby-Tiassa a promis un accompagnement accru des centres de santé urbains(CSU) afin de désengorger à terme le CHR (Centre hospitalier régional) d’Agboville.

« En 2012, au niveau de la région, nous étions à 75 établissements sanitaires et aujourd’hui, nous sommes passés à près de 100. À Agboville ici, nous avons ouvert 06 structures sanitaires. À Tiassalé, c’est une quinzaine et 02 à Sikensi. Il y a une bonne partie de ces réalisations qui est à mettre à l’actif du Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa. C’est pourquoi, je saisis de cette lucarne pour adresser mes remerciements au président du Conseil régional, par ailleurs ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle.

C’est le lieu aussi pour moi, de réitérer que nous sommes inscrits dans sa vision : celle de faire de l’Agnéby-Tiassa une zone où les populations se portent bien », a confié Dr Hyacinthe Djê Koffi, en présence du sous-directeur des affaires sociales, culturelles et du développement humain au Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa, Guy-Martial Irié, représentant le président Dimba N’Gou Pierre.

Plusieurs présentations sont au menu de cet atelier bilan, qui enregistre la participation des médecins chefs et responsables des aires de santé, ainsi que des représentants d’ONG.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Santé

#