Suivez sur
#

Culture et société

Agboville : Le budget primitif 2024 du conseil municipal se chiffre à 1 118 milliards de francs CFA

La troisième et dernière réunion du Conseil municipal d’Agboville de l’année 2023 s’est tenue, le mardi 05 décembre dernier, à la salle des fêtes de la mairie de la ville sous la présidence du maire N’Cho Acho Albert.

À cette occasion, le Conseil municipal du chef-lieu de la région de l’Agnéby-Tiassa a adopté son budget primitif de l’exercice 2024 qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 1 118 371 000 francs CFA.

Ce budget adopté à l’unanimité des conseillers présents, prévoit 711 569 000 F CFA, soit 63,63% pour le fonctionnement et 406 802 000 F CFA pour l’investissement, soit 36,37%.

Ouvrant la séance, le maire N’Cho Acho Albert s’est félicité de la hausse du budget primitif qui passe la barre du milliard de francs CFA. « Notre budget de manière générale a connu une hausse depuis notre accession à la tête de la mairie en 2013 jusqu’à atteindre aujourd’hui le montant de 1 118 371 000 francs CFA.

C’est pourquoi, nous demandons à l’ensemble des conseillers à redoubler d’efforts afin d’exécuter tout ce que nous avons prévu. Mieux, il faut qu’en 2025 nous ayons un budget supérieur à celui de 2024 », se projette le premier magistrat de la commune d’Agboville, en présence de Fidèle Séka, secrétaire général 2 de la préfecture de la ville.

Outre l’adoption du projet de budget primitif de l’exercice 2024, les conseillers municipaux ont adopté le projet de recrutement de 30 agents au niveau du point du projet de cadre organique des emplois.

Quant au projet de taxes communales, ils ont adopté 02 modifications en relation avec l’évolution de la population estimée à ce jour à 105 000 habitants(dernier recensement général de la population) et en référence aux textes réglementaires.

Il s’agit des taxes sur les bouches de pompage des différentes stations-services de la commune passant de 7 500 F CFA à 1 000 F CFA et sur les charrettes à moteur(tricycles), qui passent de 2000 F CFA à 3 000 F CFA par mois.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Culture et société

#