Suivez sur
#
Agboville : 30 ans après sa création, la MUKA est désormais dirigée par une femme

Culture et société

Agboville : 30 ans après sa création, la MUKA est désormais dirigée par une femme

Il y avait une ambiance particulière, le dimanche 12 mai 2024, à la salle des fêtes de la mairie d’Agboville. Et pour cause, ce marquait l’investiture de Konan Affoué Edwige épouse Okou, en tant que présidente de la Mutuelle des Kôdè ressortissants de Béoumi résidant à Agboville (MUKA). Une première dans l’histoire de cette association créée en juillet 1994. Il a donc fallu 30 années après, pour voir une femme, accéder à ce prestigieux poste de président. 

« En tant que présidente de la MUKA, je m’engage à servir notre communauté avec intégrité, dévouement et transparence. Mon mandat sera guidé par des valeurs de justice sociale, d’équité et de solidarité conformément à nos textes. Je crois fermement à la puissance de la collaboration et du dialogue. Je m’engage à écouter attentivement vos préoccupations, vos idées et vos aspirations et à travailler en étroite collaboration avec vous pour réaliser notre vision commune pour notre communauté. Je vous remercie encore une fois pour votre confiance placée en moi. Ensemble, nous écrirons le prochain chapitre de prospérité, d’inclusion et de solidarité », s’est engagée celle qui a été porté à la tête de la MUKA, lors de son assemblée générale annuelle tenue en novembre 2023.

Prenant la parole,  Gnaly Patricia, représentant le maire d’Agboville, N’Cho Acho Albert, président de la cérémonie, a félicité les Kôdè pour avoir choisi une dame comme présidente. « Félicitations à la nouvelle présidente et à toute la communauté Kôdè d’Agboville. Félicitations parce que vous avez compris la notion du genre. C’est la première fois à Agboville que nous voyons une femme présidente de mutuelle d’une communauté. C’est à féliciter et c’est à votre honneur », s’est réjouie la 3e adjointe au maire d’Agboville, avant d’inviter les membres au rassemblement. 

« Je souhaite bonne chance à la présidente. Mais, elle ne peut pas marcher sans vous. Elle a besoin de vous. Elle a besoin de vos conseils, de votre présence et de votre soutien. Ne la laissez pas seule. Je vous demande de l’accompagner, d’être à ses côtés, unis pour faire chemin ensemble », a réitéré Gnaly Patricia.

« Vous les Kôdè d’Agboville, vous nous donnez une belle leçon pour dire que la femme-là, il faut l’honorer pour que la famille se porte bien. C’est pourquoi, je vous dis merci pour ce choix porté sur une femme pour vous diriger. Elle n’est pas la présidente d’une association de femmes mais d’une mutuelle où il y a des hommes et des femmes. Merci surtout à la chefferie et aux hommes qui ont accepté que leur fille soit la présidente de la MUKA. 

Avec ce choix, on peut dire sans risques de se tromper que vous avez parfaitement compris la vision du présidente Alassane Ouattara et du ministre Dimba Pierre, qui souhaitent qu’on propulse les femmes devant. D’ailleurs, quand il y a une femme devant, les choses marchent bien », a expliqué Anne-Marie Abou, représentant le parrain de la cérémonie, le président du Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa, Dimba N’Gou Pierre. 

Poursuivant, la députée suppléante d’Agboville commune a annoncé que la présidente nouvellement investie bénéficiera du soutien des autorités politiques et administratives d’Agboville. 

« Être présidente de mutuelle est une grande responsabilité madame Okou Edwige. Les hommes vous ont fait confiance, vos sœurs vous ont fait confiance. Alors, vous devez être capable de diriger avec responsabilité. Vous êtes la toute première femme présidente de mutuelle ici à Agboville. Soyez le porte-flambeau des femmes, soyez un modèle qui va inspirer d’autres communautés », a-t-elle recommandé.

Le chef central intérimaire des Baoulé d’Agboville, Nanan Alla Kouadio et des présidents de communautés et d’associations, ont pris part à la cérémonie rehaussée par la prestation d’artistes du terroir.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Culture et société

#