Suivez sur
#
CAN Côte d'Ivoire 2023 - Le CNSE, plus spectateurs que supporters: Une déception pour les supporters ivoiriens

Sports

Affaire « Pas de tickets pour les supporters des Éléphants de Côte d’Ivoire (CNSE) »: Voici la vérité sur ce qui s’est passé à Yamoussoukro

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, il est loisible de voir Adonis Kouadio, président des supporters du comité national des supporters des Éléphants de Côte d’Ivoire (CNSE), dénonce l’absence de tickets d’entrée au stade pour les membres de son Comité. 

Qualifiée in extremis pour les huitièmes de finale, la Côte d’Ivoire a battu le Sénégal, lundi, obtenant ainsi son ticket pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 qui se joue actuellement dans le pays. 

Avant la confrontation, comptant pour les quarts de finale, qui se déroulera samedi prochain à Bouaké, les supporters des Éléphants de Côte d’Ivoire (CNSE) dénoncent l’absence de tickets d’entrée dans les stades, pour leurs membres. Une situation qui a causé leur infériorité, lundi dernier, face aux supporters sénégalais lors du match contre le Sénégal au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro. 

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, Adonis Kouadio, le président du CNSE, affirme avoir commandé environ 6000 tickets mais n’a reçu, en fin de compte, que 150 tickets d’entrée. Lemeridien a cherché à savoir d’où vient ce désagrément et quelle est la structure étatique chargée du fonctionnement du CNSE.

Il ressort de notre enquête, que le Comité national des supporters des Éléphants, est une institution qui dépend entièrement du ministère des Sports. En clair, le CNSE n’a aucun lien avec la Fédération ivoirienne de football (FIF). L’institution sportive dirigée par le président Idriss Diallo n’a donc rien à voir avec le fonctionnement du CNSE. 

Anticiper pour ne pas revivre la même situation à Bouaké le samedi

Pour ce qui est des désagréments au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro, il faut dire que ce stade de 20 mille places, était réservé à la poule du Sénégal, du Cameroun, de la Guinée et de la Gambie. 

« Le Sénégal a été le premier pays à se qualifier pour les huitièmes de finale à l’issue de ses deux premiers matchs. Le sachant, les supporters sénégalais ont acheté les tickets en masse. Alors que la Côte d’Ivoire n’a été qualifiée qu’a l’issue du dernier match de poule du Maroc face à la Zambie. C’est-à-dire une semaine après la qualification du Sénégal. Ce qui veut dire que les Ivoiriens ont commencé à acheter les tickets au moment où il n’y en avait plus.

D’où l’indisponibilité de places dans le stade pour les supporters ivoiriens. Ce n’est pas fait exprès puisque les billets sont vendus en ligne à ceux qui veulent acheter. Les Sénégalais les ont achetés avant nous. On ne va pas en faire un drame. Maintenant qu’on sait où on joue les quarts de finale, il faut anticiper pour ne pas revivre la même situation à Bouaké le samedi », prévient une source bien introduite. 

David YALA

Plus dans Sports

#