Suivez sur
#
Déguerpissement à Yopougon-Gesco: Le maire Adama Bictogo avait été informé par le gouverneur Cissé Bacongo avant l'opération

Culture et société

Affaire « Déguerpissement à Yopougon-Gesco »: Le maire Adama Bictogo avait été informé par le gouverneur Cissé Bacongo avant l’opération

Le vendredi 26 janvier 2024, le quartier de Gesco, dans la commune de Yopougon, a été le théâtre de plusieurs démolitions de maisons lors d’une opération de déguerpissement, menée par le District d’Abidjan. Aussitôt, le lundi 29 janvier 2024, devant les habitants de Gesco, victimes de déguerpissement, le maire de Yopougon, Adama Bictogo, a exprimé son mécontentement quant à la manière dont l’opération a été menée, soulignant les conséquences morales sur les personnes déplacées.

C’est un véritable coup de gueule du maire Adama Bictogo contre le gouverneur du district d’Abidjan, Ibrahim Cissé Bacongo. « Je refuse que tout engin rentre à Yopougon sans mon autorisation ! », s’est emporté Adama Bictogo, annonçant une action en dédommagement devant le Conseil d’État, et d’autres options de dédommagement. 

Le maire de Yopougon et président de l’Assemblée nationale a aussi annoncé qu’il prendrait des arrêtés, tout en promettant d’appeler le gouverneur du district d’Abidjan, pour aborder la question avec lui. Selon les informations obtenues par Lemeridien, avant d’engager son action, Cissé Bacongo avait pourtant appelé le maire de Yopougon. 

Celui-ci l’a aussitôt informé de son voyage en RDC pour représenter le chef de l’État Alassane Ouattara à l’investiture du président congolais Félix Tschisekedi, puis d’une mission parlementaire à Bruxelles en Belgique.  La question que se posent certains observateurs avertis de la scène politique, est celle de savoir si Adama Bictogo reprocherait-il à Cissé Bacongo de n’avoir pas attendu son retour en Côte d’Ivoire, avant d’engager son action de déguerpissement.

Les maires d’Abidjan ne peuvent pas se payer tout le temps la tête du ministre gouverneur

N’avait-il vraiment pas été informé en amont? A-t-il apposé une fin de non recevoir à ce projet ? Selon une source au sein du district, le gouverneur Cissé Bacongo ne travaille pas contre les maires d’Abidjan. Sortir d’Abidjan par Gesco, est un véritable parcours de combattant, surtout en fin de semaine pour les automobilistes. Assainir cette zone, offrira plus de commodités aux usagers de cette route. 

« On y passe plus de temps qu’il ne faut. Le gouverneur n’est pas un adversaire pour le maire à Yopougon. Tout ce qu’il fait ailleurs comme à Yopougon, c’est pour aider les maires. Ils ont beau jeu de chercher à se montrer défenseurs de leurs électeurs, ce n’est pas grave. Le ministre gouverneur est prêt pour prendre les pots cassés et les couvrir dans leur rôle de maire du peuple qu’ils ont choisi. Mais à un moment, il faudra aussi qu’ils assument leur léthargie et leur complicité dans la dégradation de l’environnement urbain.

Au lieu de s’en tenir aux constats, le ministre gouverneur passe à l’action. Ils ne peuvent pas se payer sa tête à moindre frais tout le temps. Dans tous les cas, les femmes qu’il (Adama Bictogo) est allé voir pour leur remettre 5 millions Fcfa, elles ont aussitôt après, appelé le ministre gouverneur pour lui dire qu’elles sont solidaires de son action, car elles souffrent du désordre urbain. Sans oublier que le district a prévu d’aider la mairie à construire des hangars ou des espaces marchés plus confortables pour ces femmes, au lieu de l’occupation de l’emprise de l’autoroute », confie notre source. 

Junior Ouattara

Plus dans Culture et société

#