Suivez sur
#

Culture et société

6e édition des Assises des Cadres du Loh-Djiboua à Lakota: Un appel à la mobilisation des cadres, lancé

Sous l’égide de l’Observatoire pour le Développent, l’Amitié et la Prospérité (ODAP-CI), organisation citoyenne fondée et présidée par le Notaire Me Zehouri Paul-Arnaud Bertin, avec l’appui de plusieurs entreprises et des bonnes volontés, la ville de Lakota, cité de l’éléphant, va accueillir des milliers de personnes pour prendre part à la 6ème édition des Assises des Cadres du Loh-Djiboua, le 16 Décembre 2023, sauf changement de date. 

Le Thème de ce grand rendez-vous est le suivant : « LES CADRES ET NOTRE JEUNESSE FACE AU DEVELOPPEMENT DU LOH DJIBOUA». Après les quatre première Editions tenues à Abidjan et celle de 2022 à Divo, les membres du Comité d’Organisation de cette Rencontre régionale ont répondu à la volonté des ressortissants du Loh-Djiboua de poursuivre la régionalisation de la tenue des prochains Rendez-vous de cet évènement destiné au développent local.

Les éditions tenues à Abidjan avaient servi de rampes de lancement et de tests pour la principale raison suivante : au-delà des pesanteurs socioculturelles, considérant que la forte majorité des cadres du Loh-Djiboua résident à Abidjan tel qu’il est plus facile de les regrouper sur un même site dans la capitale économique ivoiriennes, ce fut aussi des moments permettant de recueillir leurs observations, suggestions, analyses et propositions pour la réussite des prochaines rencontres.

Pourquoi le choix de Lakota

L’édition déroulée à l’espace Nehouan de Divo en décembre 2022 ayant connu un franc succès, les membres du comité d’organisation ont tenu récemment plusieurs réunions au cours desquelles il a été fait une synthèse entre la volonté des ressortissants du Loh-Djiboua de voir poursuivre la régionalisation des prochaines éditions et la position de Lakota comme étant historiquement la 2ème plus grande ville du peuple Dida après Divo sa capitale. 

Le principe de la hiérarchie en termes du nombre d’habitants et des infrastructures a été aussi pris en compte. A ces facteurs, s’ajoute la politique de décentralisation des activités économiques et sociopolitiques prônée par les dirigeants de l’ODAP-CI pour éviter de faire de Divo un lieu de concentration des rencontres politiques, sportives, économiques et culturelles.

Sans doute, les défis à relever pour le développement accéléré du département de Lakota, par extension pour la région du Loh-Djiboua, sont énormes. Par conséquent, cadres, forces vives et toutes les personnes qui ont des intérêts dans la région du Loh-Djiboua doivent agir dans le sens de la mobilisation autour de la 6ème Edition des Assises des Cadres du Loh-Djiboua à Lakota.

Rien que pour le Développement et pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

Plus dans Culture et société

#